securite-agression

EN CAS D’AGRESSION

Dans tous les cas, donnez l’impression que vous gardez la maîtrise de la situation! Si malgré toutes vos précautions, le client se montre agressif verbalement, tentez de désamorcer la situation par le dialogue. S’il devient menaçant, partez ou appelez à l’aide!

NUMÉROS UTILES:
Numéro d’appel d’urgence : 112
SOS Viols femmes informations : 0800 05 95 95

EN CAS D’AGRESSION PHYSIQUE

Essayez de garder votre sang froid et émettez un signal d’alerte pour surprendre l’agresseur : cris, déclenchement d’une alarme. Si le client tente de vous étrangler, n’essayez pas de vous débattre mais portez-lui un coup dans les testicules ou claquez-lui les oreilles des deux mains.

APRÈS L’AGRESSION

Gardez le maximum de preuves de l’agression (vos vêtements, sous- vêtements, en cas de viol : ne pas se laver) Déposez plainte auprès de la police : quelle que soit votre activité, vous avez le droit de porter plainte. (Voir la page dédiée: porter plainte) Faites constater vos traumatismes corporels et/ou psychologiques par un médecin légiste. Il vous délivrera un certificat médical indispensable pour faire valoir vos droits. En cas de symptômes traumatiques (troubles du sommeil, flash-back, angoisses…), n’hésitez pas à consulter un psychologue. Il vous aidera à dépasser cet événement traumatique.

Médecine légale et sociale du CHU de Nice : prise de contact pour une consultation au : 04.92.03.81.57

L’unité médico-psycho-judiciaire du Centre Hospitalier Annecy Genevois:

s’adresse à toute personne victime (et à ses proches) ayant été confrontée à un évènement susceptible d’entraîner des blessures, une détresse et un choc émotionnel d’ordre psycho-traumatique.
Lors de la consultation coups et blessures, les blessures physiques et les répercussions psychologiques sont constatées.
Lors de la consultation du psychotraumatisme, les psychologues écoutent et accompagnent les personnes, réalisent une évaluation de l’impact des violences, une information et une orientation vers des professionnels du réseau médical, social ou juridique.

Dans les Alpes-Maritimes ou en Haute Savoie, les travailleurs sociaux des Lucioles et de l’Appart’74 peuvent :

  • Vous accompagner auprès des services de police.
  • Monter un dossier d’aide juridictionnelle (sous conditions de ressources) pour vous aider à payer les frais de justice.
  • Vous accompagner chez le médecin légiste, à l’hôpital si nécessaire.
  • Vous proposer un soutien psychologique.
  • Vous orienter vers un service spécialisé proche de votre lieu de résidence.

 ETAT DE STRESS POST-TRAUMATIQUE

Accident, attentat, violence ou agression sexuelle…

Après de tels chocs, 10% des femmes et 5% des hommes qui en sont victimes développent un stress post-traumatique.
Emprisonnés dans leur souvenir, les patients revivent sans cesse leur calvaire.
Comment se sortir de ce cercle vicieux ? En guérit-on un jour ?

Le stress post-traumatique est un trouble anxieux qui survient suite à un événement traumatisant, qu’on en soit directement victime, ou seulement témoin.
Attentat, guerre, il peut également survenir après des événements comme, par exemple, un accident de voiture ou un vol de sac à main.

Au début, la personne semble faire face, et puis, sans cause apparente, les troubles vont apparaître : cauchemars, images violentes, la victime est emprisonnée dans des souvenirs qui lui font sans cesse revivre le traumatisme.
Et ces souvenirs vont entraîner un changement de son état émotionnel et physique.
Elle évite tout ce qui peut lui rappeler les faits, c’est ce que les spécialistes appellent un comportement d’évitement.
Elle peut aussi être en état d’hyper vigilance et sursauter au moindre bruit.
Ces troubles peuvent s’accompagner d’un manque de concentration et d’insomnie.
Progressivement, c’est toute l’identité qui est fragilisée.
Les victimes sont convaincues que leur vie est détruite et qu’ils ne peuvent plus rien entreprendre.
Elles sont comme paralysées.

Après un événement traumatique, les personnes qui n’arrivent pas à s’en sortir peuvent avoir besoin d’être hospitalisées.
Il existe des services spécialisés dans la prise en charge de ces patients.

Article rédigé le 30/09/2008, mise à jour le 22/04/2014 par la rédaction d’Allodocteur.fr

Pour plus d’informations: cliquez ici